Accueil

La place de Verdun

Vous êtes maintenant sur l'ancienne place du Plâtre. Pour monter jusqu'au château, prenez la "montée du vieux château" et vous passerez devant l'ancien presbytère au centre de l'actuelle villa Marguerite.

Entre la Renaissance et la Révolution, Albigny a vécu une période de prospérité, c'est alors une commune rurale. Ses habitants produisaient et vendaient céréales et vin. Ils pêchaient en Saône et extrayaient des pierres dans les carrières (au sud de la commune).
La justice de paix se rendait dans une petite maison de 2 pièces : l'Auditoire qui se situait peut-être vers le café actuel, et qui comportait un cellier où se versait les impôts en nature ou en argent, contrôlés par le célérier (receveur des impôts) employé du mansionnaire.

C'est d'un de ces mansionnaires Louis de la Barge que viennent les armoiries actuelles d'Albigny. Elles avaient été sculptées vers 1553 sur la cheminée de la salle du château où se réunissaient les élus de la commune à la fin du 19° siècle ; d'où leur choix ... Les anciennes sont différentes et bien plus en rapport avec la situation de la commune (la tour, la Saône et la montagne). 

Le château a été vendu à la Révolution comme Bien national (comme d’autres biens de l’Eglise ou nobles vendus à des bourgeois ou à des marchands) et a ensuite appartenu à un maire qui l'a légué à la commune. Elle y a installé mairie et école jusqu'en 1906. Année où a été finie la nouvelle mairie-école, (en face de l’Espace Henri St-Pierre). Il a ensuite été revendu en 1942 et est maintenant propriété privée.


Dernières mises à jour