Accueil

Le fauchage raisonné

Le fauchage raisonné, une technique durable à enjeux multiples !
Chaque année, le Grand Lyon assure le fauchage de 220 hectares de talus et d’accotements.

Jusqu’à présent, cet entretien avait lieu trois fois par an sur toute la largeur des bords de routes.Ce fauchage intensif entraînait l’érosion des sols, l’appauvrissement de la biodiversité locale et la disparition de nombreuses espèces.

Conformément à son Agenda 21*, le Grand Lyon a souhaité mettre en place un fauchage raisonné. Le fauchage raisonné permet de concilier la préservation de la biodiversité locale tout en assurant la sécurité des usagers. En effet, le fauchage des accotements et des zones dangereuses est maintenu autant que nécessaire pour assurer une bonne visibilité. Il s’agit, notamment, d’adapter les fréquences et périodes de passage, les hauteurs et largeurs de fauche selon la saisonnalité.  

En pratique, ce qui change :

Certains espaces verts communautaires sont fauchés moins souvent sur toute la largeur pour permettre aux plantes et animaux de se reproduire.

Afin de lutter contre la prolifération de l’ambroisie, le Grand Lyon a adapté ses pratiques de fauchage :
-une hauteur de fauche exigée au minimum à 10 cm permet d’assurer une couverture végétale et donc d’empêcher l’apparition de la plante,
-une fréquence de fauche adaptée au cycle de vie de la plante permet également d’éliminer l’ambroisie en phase de croissance avant la floraison.
Pour mémoire, l’ambroisie se développe particulièrement sur les zones non végétalisées, en friche, les bords de route, etc.

* L'Agenda 21 est un programme pour le 21ème siècle, composé de quelques 86 actions destinées à réaliser l'équilibre entre développement économique, respect de l'environnement et équité sociale.


Dernières mises à jour