Accueil

Gazette Eté 2017

Ne voulant pas respecter les électeurs qui nous ont mis en place avec une large majorité, quelques-uns cherchent à mettre en cause notre façon de travailler, c'est vraiment déplorable…

"C'est au pied du mur que l'on reconnait le maçon" et pour le moment cette petite minorité qui nous critique, de façon malhonnête, n'a pas beaucoup d'ampoules aux mains…

Albigny fait partie des quelques communes périurbaines en France, sans aucune dette et dont la part communale des impôts locaux n'a pas augmenté depuis plus de 10 ans ; de plus nous avons une grande capacité d'autofinancement avec un reste disponible à fin 2016 de 1 357 000 €

Les taux d'agressions et de délits sont très faibles, dus entre autres, à une relation très proche avec la Gendarmerie ; mais aussi grâce à notre soutien très appuyé à la trentaine d'Associations Communales. En effet chaque année, l'aide que nous leur apportons, ne fait qu'augmenter. Sans parler de la mise à disposition gratuite et sans limite des sallescommunales (y compris l'électricité, le chauffage et l'entretien)…

Nous avons réussi à trouver un équilibre social et sociologique, permettant à chacun de prendre une place où il se sent bien, dans un cadre de vie très agréable.

27 % de logements sociaux, 160 réfugiés, 2 organismes de jeunes en insertion, un hôpital gériatrique (avec près de 700 patients et 1 000 salariés) ; des dépenses et des revenus fiscaux maîtrisés, de nombreuses subventions et des aides importantes ; qui nous ont permis d'investir plus de 20 millions d'euros au cours des 15 dernières années…

Ça ne s'est pas fait tout seul…

Nous avons réussi à maintenir les commerces et services de proximité en rachetant certains afin de faciliter la vie des Albignolais. Nous avons été très actifs dans la relocalisation du cabinet médical qui envisageait de quitter la commune.
Nous avons mis en place un service jeunesse complet, allant de la crèche jusqu'au centre de loisirs pour ados…
Nos écoles sont largement soutenues, sur la logistique comme sur le financement de leurs activités…

Ça ne s'est pas fait tout seul…

Et tout cela, avec une structure et un encadrement très léger, mais très investi… Pas de Directeur Technique,pas de Directeur Administratif et Financier, pas de Directeur de Cabinet… Seulement, avec nous-même et beaucoup de temps : des Adjoints très motivés et disponibles, souvent au détriment de leurs activités professionnelles ; la majorité du Conseil Municipal bien engagée, une D.G.S et du personnel communal dévoués et un Maire très présent et très impliqué…

Et, si certains pensent que c'est pour les indemnités, je vous rappelle les chiffres mensuels : environ 450 € par adjoint,1 000 € pour le Maire et ce sans aucun remboursement de frais…

J'en suis très fier et très heureux et lorsque je terminerai ce dernier mandat, pour lequel une fois de plus, vous m'avez fait confiance ; je partirai la tête haute et l'esprit apaisé d'avoir tout donné pour notre charmante commune ; certes au détriment de beaucoup d'autre chose de ma vie privée et familiale…

La calomnie d'une minorité, qui n'a jamais rien fait pour Albigny, n'atteint pas notre solide motivation et, si ellenous reproche notre belle convivialité, celle-ci ne sert que l'intérêt d'une situation florissante et prospère de notre commune.

Je vous souhaite un bel été.

Jean Paul Colin
Maire d'Albigny-sur-Saône


Gazette_Ete_2017.pdf Gazette_Ete_2017.pdf
3.55 Mo - 17/07/17