Accueil

Chenilles processionnaires

 

 

Les propriétaires de pins sont nombreux sur la commune. Ils ont la responsabilité de procéder à l'éradication des nids et cocons sur leurs terrains respectifs.

Les poils des chenilles processionnaires sont très urticants et représentent un danger pour l'homme  avec des lésions oculaires et respiratoires mais aussi  les animaux, pouvant entraîner des nécroses de la langue.

 

IMPORTANT  : Il est temps d’éliminer vos nids de chenilles processionnaires ! 

 

Alors il est temps dès maintenant, et avant la mi-mars, de couper les nids et les bouts de branches et de les brûler (on dit bien brûler), en prenant garde à ne pas les toucher avec la peau et en se protégeant bien les yeux.

Pour cela, vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée ou bien le faire vous-même avec un échenilloir.

 

Rappelez-vous qu’il s’agit d’une obligation (par arrêté préfectoral) et qu’il en va de la sécurité de tout un chacun.

S’il s’avérait impossible d’atteindre les hautes branches des arbres, il reste la solution du piégeage des chenilles avec des dispositifs à poser autour des troncs, dans lesquels elles viendront se loger et resteront prisonnières.

Dans tous les cas, la destruction des nids ou le piégeage doivent être entrepris entre février et mars et cela chaque année tant que les nids sont là.

Les coordonnées des prestataires pouvant exercer ce travail sont disponibles à la mairie ◗

Vous pouvez aussi contacter l'Agence Interdépartementale de l'office national des forêts au : 04 74 45 11 12